Avant header

Congo : 90 011 candidats au bac général 2024

80
Affiche début Article

Jean-Luc Mouthou, le ministre de l’Enseignement Préscolaire, Primaire, Secondaire et de L’Alphabétisation, a procédé au lancement des épreuves écrites du baccalauréat général, le mardi 18 juin 2024, au centre Savorgnan De Brazza dans le deuxième arrondissement de Brazzaville.

Il n’était pas seul, car accompagné d’une forte délégation lors de sa traditionnelle ronde. Question de voir comment se déroule l’examen dès ses premières heures de démarrage. Cependant, pour des raisons liées à son agenda très serré et chargé, le ministre n’a pu visiter que deux centres au lieu de trois comme à l’accoutumée.

La ronde a commencé au lycée Savorgnan De Brazza pour se terminer à Chaminade.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Une nouvelle en appelle une autre.

Juste après le passage du ministre, les services de sécurité sociale ont enregistré un accouchement. Il s’agit d’une candidate qui a donné naissance à un enfant de sexe féminin au centre Savorgnan De Brazza. Elle a été rapidement prise en charge par les services des sapeurs pompiers présents sur les lieux.

Cette année, 90 011 élèves prennent part à cette session de baccalauréat à travers toute la République, y compris le Cabinda et Luanda. Ils sont répartis dans 241 centres. Du côté de la maison d’arrêt de Brazzaville, 13 candidats prennent également part à cet Examen d’État en dépit de leur vie carcérale.
Bonne chance à tous les candidats !

 

[Juslie Lebongui, journaliste]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.