Avant header

Grève au CHU: le gouvernement appelle les syndicalistes à suspendre la grève

33
Affiche début Article

La grève entamée le lundi 03 juin par les agents du Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville (CHU-B) est la conséquence de la non satisfaction des demandes du personnel de cette structure sanitaire. Pour ce faire, la direction générale a mis en place un service minimum pour la prise en charge des malades.

Les revendications des travailleurs portent sur la concomitance du paiement des salaires avec les fonctionnaires, l’apurement des trois mois d’arriérés de salaires sans oublier l’amélioration des conditions du matériel  de travail.

Affiche Milieu article 728x90pixel

La grève aussitôt commencée, le gouvernement et l’intersyndicale du CHU-B ont eu une séance de travail. C’était sous la direction du premier ministre Anatole Collinet Makosso. De leur dialogue, il ressort un certain nombre de décisions. L’exécutif demande  d’emblée aux syndicalistes de convoquer une assemblée générale afin de suspendre la grève.  Par ailleurs, Il prend également l’engagement de procéder au paiement d’un mois d’arriérés de salaires sur les trois ( novembre, décembre 2019 et décembre 2020 ainsi que la concomitance du paiement des salaires du CHU-B avec celui des fonctionnaires.

Dans la foulée, le gouvernement annonce le début de la réflexion avec l’ensemble des formations sanitaires en vue d’un traitement global de la situation des arriérés à partir de la date de signature des présentes conclusions. 

Il ne reste plus qu’aux deux partis de respecter leurs engagements afin d’assurer le bon fonctionnement  du CHU-B.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.