Avant header

TV5monde suspendue au Burkina Faso

170
Affiche début Article

 

Dura lex, sed lex” cette expression latine qui signifie en français la loi est dure, mais c’est la loi, frappe en plein fouet la chaîne française TV5monde. En témoigne la suspension de cette chaîne mardi dernier par le Conseil supérieur de la Communication(CSC) pour une période de six mois et lui inflige une amende de 50 millions de FCFA.

Affiche Milieu article 728x90pixel

La décision de l’instance de régulation de la communication est tombée suite au non-respect de la loi en vigueur en matière de traitement de l’information. Il s’agit du contenu d’une des éditions du journal télévisé en date du 17 juin 2024. Dans cette édition dans laquelle l’invité était monsieur Newton Ahmed BARRY, le CSC y a relevé des insinuations malveillantes, des propos tendancieux effleurant la désinformation et des affirmations de nature à minimiser les efforts consentis par les autorités de la Transition, des Forces de défense et sécurité (FDS) et des populations dans l’élan de reconquête du territoire national.

En rappel, la télévision TV5 Monde-Afrique avait déjà fait l’objet de sanction par le CSC, le 27 avril 2024. Cette sanction était liée à la diffusion du contenu d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch portant des accusations graves sur les forces armées nationales.

Suite à cette interpellation de TV5Monde, le CSC en a profité de cette situation pour interpeller l’ensemble des médias à faire preuve de plus de professionnalisme dans le traitement des informations liées à la crise sécuritaire au Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.