Avant header

Le Nigéria va abriter la Banque Africaine de l’Energie

636
Affiche début Article

Le Ghana, le Bénin, l’Algérie et le Nigéria font partir des quatre pays qui étaient à la course pour abriter le siège de la Banque Africaine de l’Energie, BAE. Finalement, c’est le Nigéria qui a été officiellement  choisi au détriment des autres pays africains afin d’abriter cette Banque. Ce pays d’Afrique de l’Ouest a su persuader les pays membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole africain grâce à sa position de pays le plus puissant économiquement parlant et en tant que premier pays producteur de pétrole en Afrique ainsi que son engagement dans le secteur de l’énergie.

L’APPO ( African Petroleum Producers’ Organization) est dotée d’un capital de départ de plus de 3000 milliards de FCFA. L’organisation pétrolière désire financer les projets gazeux et pétroliers sans l’apport des investissements étrangers dans les énergies fossiles. Bruno Jean Richard Itoua, le ministre congolais des hydrocarbures explique le but pour lequel les pays de l’APPO ont décidé de créer la BAE. « Nous avons choisi de créer cette Banque Africaine de l’énergie pour avoir des moyens de continuer à financer les projets énergétiques africains. Les pressions actuelles exercées font courir de risques. Nous ne pouvons pas nous permettre actuellement en tant que pays en développement d’arrêter de réaliser les projets énergétiques, quelque soit la nature, que ce soit l’énergie conventionnelle ou fossile » a-t-il détaillé.

Affiche Milieu article 728x90pixel

La mise en place de la BAE par les pays membres de l’APPO relève d’une décision qu’ils ont prise l’année dernière. A travers cette institution bancaire, ils souhaitent répondre à l’urgence de financer eux-mêmes le secteur de l’énergie africaine.

Juslie Lebongui

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.